Business

Société Générale sur le départ dans 3 nouveaux pays africains

Le Financier Marocain Moulay Hafid Elalamy en pourparlers pour acquérir trois filiales de la Société Générale.

Des informations circulant dans les cercles financiers indiquent que Moulay Hafid Elalamy, une figure de proue du secteur financier marocain, serait sur le point de finaliser l’acquisition de trois filiales de la Société Générale : Maroc, Côte d’Ivoire et Sénégal.

Cette nouvelle intervient dans un contexte où la Société Générale a déjà acté son départ de six pays africains, notamment le Congo-Brazzaville, la Guinée équatoriale et la Mauritanie, et où une réflexion stratégique est en cours en Tunisie. Si cette désintégration devait se confirmer au Maroc, elle s’inscrirait dans la lignée des mouvements opérés par la banque sur le continent africain.

Sous la direction de Slawomir Krupa, arrivé à la tête de la banque française l’année dernière, la Société Générale a entrepris une transformation majeure de sa politique. Krupa lui-même a qualifié l’année 2023 de « transition et de transformation », soulignant ainsi la volonté du groupe de capitaliser sur ses positions de leader sur le continent. La stratégie de la Société Générale en Afrique se concentre sur plusieurs axes prioritaires, notamment l’accompagnement du développement des PME, le financement des infrastructures, l’inclusion financière et les financements innovants dans les énergies renouvelables et l’agribusiness.