Business

Burkina Faso : création de Marena Raffinerie d’or pour renforcer son indépendance économique

Le Conseil des Ministres du Burkina Faso a annoncé le mars 2024 la création de Marena Raffinerie d’or du Burkina Faso, une société d’économie mixte destinée à transformer localement l’or brut.

Cette initiative reflète la détermination du gouvernement à apporter une valeur ajoutée à ses ressources naturelles et à stimuler l’emploi des jeunes dans le pays. La création de cette raffinerie s’inscrit dans le cadre d’une stratégie visant à renforcer la souveraineté économique du Burkina Faso.

La production aurifère de ce pays avait reculé de 13,7% en 2022 par rapport à 2021, passant de 66,8 à 57,6 tonnes, selon les chiffres officiels. Cette tendance met en évidence la nécessité d’une stratégie visant à valoriser davantage cette ressource cruciale.

Marena Raffinerie d’or du Burkina Faso, abrégée en MARENA RAFFINOR-BF SA, aura pour mission principale d’acheter de l’or brut provenant de diverses sources, y compris l’exploitation industrielle, semi-mécanisée et artisanale, ainsi que l’or étranger.

Outre l’affinage de l’or, MARENA RAFFINOR-BF SA établira des installations de conditionnement, de traitement et de transformation de l’or et d’autres métaux précieux sur le territoire burkinabè. De plus, la société sera chargée de la vente de l’or raffiné sur les marchés internationaux, permettant ainsi au Burkina Faso de maximiser les bénéfices de son potentiel aurifère.